#8 Martin Duval, CEO de bluenove

MD

C’est pendant ses vacances que Martin a répondu à mes questions au téléphone- il va sans dire que j’aurais préféré aller sur place en Corse pour mener l’interview! Malgré la barrière du téléphone, Martin a su rendre évidents son drive et sa passion pour l’innovation.

  • Son titre:
    • Founder & CEO  de bluenove, une société de conseil en ‘open innovation‘, depuis 2008
      • Pourquoi le titre en anglais? Tout simplement parce qu’il reflète mieux l’esprit ‘start up’ que Martin cultive, et aussi, son ambition d’aller à l’international.
  • Ses missions
    • Contribuer à dessiner ‘bluenove 2.0’: après 5 ans et la construction d’une équipe de 20 personnes, l’enjeu est de rebondir sur un second cycle qui sera aussi révolutionnaire.
    • Travailler l’innovation managériale: repousser les limites du processus de prise de décisions collectives, et pourquoi pas utiliser bluenove comme laboratoire de test pour ces techniques!
    • Développer un ADN international à travers des embauches multiculturelles et le développement d’une filiale au Canada: Martin a une forte volonté de rester connecté au monde entier.
    • Étendre le territoire de marque déjà établi par bluenove en peaufinant la stratégie de marque.
  • Son parcours (formation et métier)
    • Après une maîtrise en Physique effectuée en partie en Angleterre et un MBA à Chicago, il complète sa formation avec un Master en réseau de télécoms à l’ESSEC.
    • Il démarre sa carrière chez Eurocopter où il est responsable des ventes sur l’Europe du Nord (mais basé à Dallas, TX aux USA) et après un rapide passage chez Accor, il rentre dans le monde du consulting chez ‘Cambridge Technology Partners’, ce qui lui donne des méthodes solides sur la conduite du changement.
    • En 2000, il rejoint une société d’incubateur d’entreprise, ce qui l’amènera vers un poste similaire d’incubateur chez Orange dans le domaine du mobile. Il restera chez Orange 7 ans avec un défi: comment innover d’une manière collaborative en s’appuyant sur des start ups- c’est le début de l’aventure dans l’open innovation.
    • Il fonde sa société avec ce même fil rouge: relever le défi de l’innovation collaborative. Sa passion pour le management de l’innovation ne s’arrête pas à des produits ou des services mais est aussi sociétale: son ambition est de faire de bluenove une “plateforme pour vivre des moments exceptionnels” et uniques à travers les missions de l’entreprise, sa culture mais aussi le lieu de travail et une prise en compte de l’individu plus ‘intégrale’ dans le contexte de l’entreprise (tout ceci fera l’objet d’un séminaire à la rentrée).
    • Ma perception: Martin est un véritable explorateur. Aventurier de l’innovation, il cherche à pousser les limites du connu et à réinventer les règles du jeu! J’ai aussi perçu qu’il considère le sport et la manière dont on se nourrit comme des composantes importantes pour trouver l’équilibre, être plus performant et en définitive…plus heureux, que ce soit au travail ou dans la vie de tous les jours. Une valeur que je partage totalement!
  • La recette de son succès
    • J’ai demandé à Martin la recette de son succès selon quelques axes. Finalement il a plutôt répondu d’une manière spontanée (et spontanément structurée), qui correspond à l’esprit de l’interview et aussi au sien!
    • Voici sa recette pour cheminer vers le succès (comme on dit ‘life is a journey, not a destination’)
      • Créer son entreprise dans un domaine qui est une passion: Martin se sent investi d’une mission, ce qui le motive à toujours pousser plus loin.
      • Prendre soin de soi physiquement et mentalement pour être au top dans son travail: rechercher l’équilibre pour tenir la distance (plutôt marathon que course de vitesse!)
      • Rester humble: du point de vue managérial, il y a des surprises chaque jour dans la dynamique humaine- on apprend constamment.
      • Être ouvert au monde: en particulier à travers les voyages, ou le fait de s’établir à l’étranger pour voir comment on fait ailleurs et avoir du recul par rapport à son pays et à sa culture.
      • Être actif sur les réseaux sociaux pour faire connaître sa marque, se les approprier pour vraiment savoir les manier (d’une manière perso ET pro).
      • Les personnes qui l’ont aider à se propulser sur sa trajectoire: Sébastien Lombardo de Valtech qui faisait partie de la levée de fond initiale et Carlos Verkaeren et son équipe du groupe Poult, avec qui il redéfinit d’une manière radicale les rapports entre ‘client’ et ‘fournisseur’: en effet les deux entreprises sont clientes l’une de l’autre (et vice versa!)- il y a donc un véritable partenariat mis en place entre les deux entités.
      • Et en bonus, Martin aimerait trouver un lieu propice au développement de bluenove – un espace dédié à l’innovation en général (j’ai suggéré la Corse, à voir ce que Martin décide!).

Un grand merci à Martin d’avoir pris du temps sur sa session de stand up paddle pour me parler, et à bientôt pour la prochaine recette!

SUP Corsica 1

*Disclaimer: ceci est seulement un condensé; et bien évidemment mon interprétation; de notre conversation*

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s